17 mai 2010

Arrivée et départ des îles Féroé. Quelques heures d’attente, quelques pas. Rien à faire ici, remonté à bord comme on retourne dans sa cellule. Goûter encore l’exiguïté de cette cabine étouffante, sans fenêtre. A côté de cela, mes prochaines nuits seront mieux qu’au Ritz. Vues imprenables… celles que je choisirai et silence absolu.

Published by admin

Emmanuel Gavillet Photographe

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *